Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon échiquier

  • P&V n°04

    Joue-la comme Magnus 

    PGCT-2017.jpgAu lendemain de la deuxième édition du PARIS GRAND CHESS TOUR, brillamment remportée par Magnus Carlsen, champion du monde en titre, — au terme d’un match épique de départage face à notre meilleur Grand Maître International français, Maxime Vachier-Lagrave —, assumons notre fierté patriotique en savourant l’épisode 3 de notre feuilleton — PARIS GRAND CHESS TOUR : un chef-d’œuvre d’alchimie —, là où l’échiquier proclame son quartier de noblesse en adoptant un dress-code qui fait honneur au roi des jeux.

    Lire la suite

  • P&V n°03

    PGCT-2017.jpgLe jeu d’échecs : de la passion aux émotions

    Au moment où se déroule la deuxième édition du PARIS GRAND CHESS TOUR, dans une ambiance internautique et tristounette qui n’emprunte rien hélas à la sympathique version grand public de l’an passé, — Cf. notre précédente chronique —, découvrez l’épisode 2 de notre feuilletonPARIS GRAND CHESS TOUR : un chef-d’œuvre d’alchimie —, là où le noble jeu se pare des plus belles émotions…

     

    Lire la suite

  • P&V n°02

    Le jeu d'échecs : ésotérique ou grand public ?

    PGCT-2017.jpgCruelle déception autour de l’échiquier ! Les amateurs éclairés du noble jeu seront, cette année, privés du PARIS GRAND CHESS TOUR, du moins ceux qui aiment assister in live, — spectateurs en salle —, au « so smart & so exciting » Wimbledon des échecs.

    La deuxième édition du PGCT — du 21 au 25 juin — ne sera pas, hélas, ouverte au public. Il sera organisé dans les studios de Canal+ à Boulogne-Billancourt pour être diffusé en direct et en intégralité sur Dailymotion.

    Qu’importent les raisons commerciales ou matérielles, non publiées à ce jour, qui ont dicté ce choix stupide. Déplorons simplement que le jeu d’échecs peine à se dépêtrer de son maudit paradoxe : prétendre acquérir une dimension grand public et peiner à s’affranchir de sa dimension ésotérique.

    Lire la suite