Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

échecs

  • P&V n°05

    Focus sur la secte Takèlélo

    affiche-finale.pngÀ l’approche du championnat de France d’échecs qui se disputera dans quelques jours à Agen, osons une approche ethnologique de l’étrange tribu des passionnés du jeu d’échecs dont les plus acharnés sont, à n’en pont douter, membres actifs de la « secte Takèlélo », tout à la gloire de performances homériques — et non moins narcissiques — permettant de grappiller quelques points de plus pour leur ELO, le fameux classement international permettant de hiérarchiser les talents… et d’intimider son prochain adversaire.

    Lors du PARIS GRAND CHESS TOUR 2016, il suffisait de tendre l’oreille et d’ouvrir les yeux pour identifier, parmi le public des aficionados du noble jeu, quelques specimen assez rares de cette secte incroyable. L’épisode 4 de notre feuilleton s’en tient à quelques portraits authentiques et d’autant plus savoureux…

     

    Lire la suite

  • P&V n°04

    Joue-la comme Magnus 

    PGCT-2017.jpgAu lendemain de la deuxième édition du PARIS GRAND CHESS TOUR, brillamment remportée par Magnus Carlsen, champion du monde en titre, — au terme d’un match épique de départage face à notre meilleur Grand Maître International français, Maxime Vachier-Lagrave —, assumons notre fierté patriotique en savourant l’épisode 3 de notre feuilleton — PARIS GRAND CHESS TOUR : un chef-d’œuvre d’alchimie —, là où l’échiquier proclame son quartier de noblesse en adoptant un dress-code qui fait honneur au roi des jeux.

    Lire la suite

  • P&V n°02

    Le jeu d'échecs : ésotérique ou grand public ?

    PGCT-2017.jpgCruelle déception autour de l’échiquier ! Les amateurs éclairés du noble jeu seront, cette année, privés du PARIS GRAND CHESS TOUR, du moins ceux qui aiment assister in live, — spectateurs en salle —, au « so smart & so exciting » Wimbledon des échecs.

    La deuxième édition du PGCT — du 21 au 25 juin — ne sera pas, hélas, ouverte au public. Il sera organisé dans les studios de Canal+ à Boulogne-Billancourt pour être diffusé en direct et en intégralité sur Dailymotion.

    Qu’importent les raisons commerciales ou matérielles, non publiées à ce jour, qui ont dicté ce choix stupide. Déplorons simplement que le jeu d’échecs peine à se dépêtrer de son maudit paradoxe : prétendre acquérir une dimension grand public et peiner à s’affranchir de sa dimension ésotérique.

    Lire la suite