Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tournoi

  • OPEN IN LIVE (1/3)

    En direct du 16eOpen d’échecs de Villard-de-Lans (Isère) —

    La chronique in live de Jacques GIMARD, « pousseur de bois » persévérant, en cure de sevrage.

    §§§

    J’OBSERVE DONC JE SUIS

    Open-02.JPGMatinée caniculaire, en ce samedi 29 juin de l’an de grâce 2019. Avant l’heure H de la première ronde du 16eOpen d’échecs, je redécouvre le charme désuet de Villard de Lans, village partenaire des JO Grenoble 1968 qu’une stèle vintage célèbre à la façon d’un « devoir de mémoire ». Ici, l’Isère jalouse le Vercors. À moins que le Vercors ne s’amuse à snober l’Isère.

    Promenade badine, pensées vagabondes, lèche-vitrines. Au hasard de propos convenus, la vendeuse d’une chatoyante boutique de décoration me demande si je suis vacancier. Oui, vacancier solitaire, otage consentant d’un tournoi d’échecs. Ou joueur d’échecs en vacances, même si le noble jeu n’apprécie guère la vacance de l’esprit. Pour conclure ce brin de causette, la commerçante ponctue d’un joli sourire : « Alors bonne chance… Ou plutôt bonne expertise ! »

    « Bonne expertise ! » Quel génie fulgurant dans cette empathie !

    « Bonne expertise ! » Je me promets de m’en servir au moment de saluer mon adversaire devant l’échiquier. C’est tellement plus pertinent, plus classe, plus énigmatique que la courtoise platitude du traditionnel « bonne partie ! »

    Au moment d’entrer dans la salle de la Coupole, — notre arène de gladiateurs —, je m’interroge soudain : l’expertise est-elle au rendez-vous de ce tournoi d’échecs ? (...)

    Open-08.png

    Enfin une belle affiche pour annoncer un Open d'échecs !

    Lire la suite

  • P&V n°06

    Liturgie d’un tournoi d’échecs

    PGCT-2016-A.jpgÉpisode 5 et ultime de notre feuilleton relatant le PARIS GRAND CHESS TOUR 2016, là où les silhouettes des grands maîtres d’échecs œuvrent à un étrange théâtre muet. Entre euphorie contenue de la victoire et tragédie intime de la défaite, s’impose une liturgie douce et paisible feignant d’ignorer les tempêtes d’émotions…

    Lire la suite

  • P&V n°03

    PGCT-2017.jpgLe jeu d’échecs : de la passion aux émotions

    Au moment où se déroule la deuxième édition du PARIS GRAND CHESS TOUR, dans une ambiance internautique et tristounette qui n’emprunte rien hélas à la sympathique version grand public de l’an passé, — Cf. notre précédente chronique —, découvrez l’épisode 2 de notre feuilletonPARIS GRAND CHESS TOUR : un chef-d’œuvre d’alchimie —, là où le noble jeu se pare des plus belles émotions…

     

    Lire la suite