Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 décembre 2016

NOSTAL-ZIK N°08

Jour de l'An-10.jpgLa nostalgie prend parfois des airs de ritournelle, comme nous l’inspire la chanson « Vois sur ton chemin » pour accueillir le Nouvel an. Au firmament de sons succès, lors de la promotion du film « Les Choristes », la mélodie devint vite insupportable — pour ne pas dire un rien casse-c… — tant le matraquage sirupeux venait en gâcher la saveur.

Aujourd’hui, sous l’effet d’une magie inexplicable qui sied si bien au décorum kitchouille de ce site, elle revient à point nommé pour nous rappeler un beau message d’espérance : « Donne-leur la main pour les mener vers d’autres lendemains. »

Humble exhortation aux actes désintéressés. Éloge d’une bienveillance qui n’a pas d’âge, insensible à l’érosion du temps, mais tellement douce à répéter en ce jour particulier du mouvement calendaire.

Souhaitons-nous

Une belle et sereine année

« Vers d’autres lendemains ».

Que la Paix soit avec vous !

01 décembre 2016

ACTU & NOSTALGIE N°71

SÉANCE DÉDICACE – WE 2, 3 & 4 DÉCEMBRE

Marche-Noel.-01jpeg.jpegProfitez du Marché de Noël au cœur du village de Montmartre pour retrouver mes divers ouvrages parmi d’autres idées de cadeaux.

J’aurai le plaisir de vous dédicacer mon dernier opus « Nos régions ont du caractère », là où vous apprendrez tout, — le meilleur beaucoup plus que le pire —, du tempérament de votre terroir.

 

Retrouvons-nous vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4,

à Saint-Pierre de Montmartre, 2 rue du Montcenis, 75018 Paris.

 

Cf. article in Alsace-.jpg — autrefois-les-regions-de-france

Nos-Regions-01 - copie.jpeg

Source : Jacques GIMARD — Nos régions ont du caractère (Paris, Éditions Gründ, 2016, 160 pages, 28,5 sur 23,5 cm, 22,95 €)

Nos-Regions-02 - copie.jpeg

banner-site-01.jpeg 

19 octobre 2016

NOSTAL-ZIK N°07

Puisque la nostalgie aime les belles mélodies, ne résistons pas au plaisir d’écouter Maxime Le Forestier nous raconter « Les jours meilleurs », ceux que l’on aime regarder dans le rétroviseur, ou mieux encore : ceux qu’on espère voir bien vite arriver lorsque le présent n’apporte rien d’affriolant.

De toute évidence, cultiver l’espérance sera toujours plus enchanteur que ruminer le passé, même s’il est tentant, sous prétexte d’examen de conscience, de se laisser aller à « entendre gémir les cœurs des si jamais su, si jamais pu et si j’avais eu moins peur. »

Ainsi mis en musique, ces mots prennent soudain une résonance si particulière, — un sens si dérisoire aussi —, que nous n’avons vraiment plus envie de réveiller regrets ou remords. Tout simplement parce qu’ils sont devant nous, les jours meilleurs !

 

« Les jours meilleurs », à quatre guitares.

Maxime Le Forestier, Jean-Félix Lalanne, Manu Galvin et Michel Haumont — Paris, 30 mars 2002