Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes publications - Page 5

  • ACTU & NOSTALGIE N°56

    Cahier-savoir-vivre-01.jpgLa nostalgie aime nous rappeler ce qu’il n’est pas permis d’ignorer. Rien d’étonnant alors à ce qu’elle s’empare des bonnes manières, si malmenées en ce début du XXIe siècle chahuté où les incantations pathétiques au « vivre ensemble » font mine de réinventer une éducation républicaine.

    Au fil d’exercices ludiques, mon Petit Cahier de savoir-vivre permet de (re)découvrir les bons usages entre gens bien élevés, entre amis, entre convives, dans les diverses circonstances de la vie. Là où bienséance et bon sens aident à saisir la pertinence du bon mot, du bon geste et du bon moment...

    Vérité utilitaire et universelle : seuls les insolents estiment que le savoir-vivre est ringard. Raison suffisante de vouloir s’en distinguer, n'est-ce pas ?

    Cahier-savoir-vivre-02.jpg

     

    Jacques GIMARD — Petit Cahier de savoir-vivre

    – Jouez à réviser vos classiques ! (Paris, Hors collection, juin 2015, 18 x 23 cm, 5 €)

     Découvrez ce cahier d’antan sur le site de mon éditeur —

    http://www.horscollection.com/site/petit_cahier_de_savoir_vivre_&100&9782258118614.html

    Politesse-.jpeg

  • ACTU & NOSTALGIE N°55

    GEO-France-Patrie.jpgLa nostalgie n’a pas son pareil pour retenir le meilleur du passé. N’est-ce pas le cas des belles leçons de géographie qui savaient si bien nous familiariser, jadis, avec notre territoire national ?

    Au nom d’un cosmopolitisme béat prompt à dénigrer le mot patrie, les programmes officiels de géographie d’aujourd’hui s’échinent à chanter les louanges de la « mondialisation », ses flux, ses vices et ses vertus.

    Déclinaison pédagogique du principe de précaution ? Pour se préparer à affronter ce monde impitoyable, nos collégiens et lycéens n’auraient aucune raison — du moins faut-il leur faire croire — de s’attarder sur les contours de notre pays, d’autant que l’identité nationale compte désormais parmi les gros mots de la novlangue pédago.

    Faut-il s’en féliciter ou s’en affliger ? La question n’est pas convenable, puisque le ministère de l’Éducation nationale se porte garant de ce qu’il est permis d’ignorer.

    À celles et ceux qui oseraient en douter, mes dernières publications livrent quelques éléments de réponse, avec bienveillance… Tout à l’honneur de notre douce France.

    Geo-JG-01 - copie.jpg

    Jacques GIMARD — Géographie de notre douce France

    (Paris, éditions Gründ, avril 2015, 20 sur 26 cm, 112 pages, 19,95 €)

     Découvrez cet album sur le site de mon éditeur —

    http://www.grund.fr/catalogue-grund/1584-culture-generale/1585-histoire/geographie-de-notre-douce-france-EAN9782324010538.html

    GEO-Cahier.jpg

     Jacques GIMARD — Petit Cahier de Géographie – Jouez à réviser vos classiques !

    Paris, Hors collection, janvier 2015, 18 x 23 cm, 5 €)

     

    Découvrez ce cahier d’antan sur le site de mon éditeur —

     http://www.horscollection.com/site/petit_cahier_de_geographie_&100&9782258116672.html

     

     

     

     

  • ACTU & NOSTALGIE N°53

    Carte France-02.jpgComme la nostalgie aime rimer avec pédagogie, mon dernier opus vient à point pour célébrer la « Géographie de notre douce France ». Une petite anthologie des plus beaux manuels de géographie des décennies 1950-60 à la gloire d’une France éternelle, aux beautés insouciantes.

    Loin des friches industrielles et des déserts ruraux d’aujourd’hui, fier de son rayonnement culturel, notre pays trouvait alors les meilleures raisons pour se proclamer « le plus beau pays du monde ».

    Les leçons étaient concises, simples à apprendre. Les explications étaient limpides, donnant toujours l’envie d’en savoir plus.  Les cartes colorées étaient souriantes, révélant ici et là des richesses, des ressources, des talents… Cette France au firmament des « Trente Glorieuses » modela les esprits d’une génération qui, convaincue d’un avenir radieux, n’allait pas tarder à désenchanter.

    Ainsi va notre « Douce France », sûre d’elle, solide et sereine. Ainsi va la nostalgie, qui explore tant de rêves nourris de gloires passées.

     

    Geo-JG-01.jpg

    Source : Jacques GIMARD — Géographie de notre douce France

    (Paris, éditions Gründ, avril 2015, 20 sur 26 cm, 112 pages, 19,95 €)

    Geo-JG-02.jpg

    Retrouvez ce livre sur le site de mon éditeur...

    http://www.grund.fr/recherche.php

    Grund-.jpg

     

    ...Et retrouvez une chanson de circonstance