Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes publications - Page 4

  • ACTU & NOSTALGIE N°59

    Septembre.jpgRentrée des classes, vendanges, feuilles mortes, … Septembre a ses rites bien à lui, avec un cortège d’évocations dont le charme emprunte beaucoup à la nostalgie.

    En ce premier jour du mois, redécouvrons une petite récitation de saison, facile à apprendre, et si prompte à réveiller les sensations familières de l’automne, au fil de beaux jours qui savent encore se faire désirer.

    Septembre

    Voici venir le froid radieux de septembre :

    Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ;

    Mais la maison a l’air sévère, ce matin,

    Et le laisse dehors qui sanglote au jardin.

     

    Comme toutes les voix de l’été se sont tues !

    Pourquoi ne met-on pas de mantes aux statues ?

    Tout est transi, tout tremble et tout a peur ; je crois

    Que la bise grelotte et que l’eau même a froid.

     

    Les feuilles dans le vent courent comme des folles ;

    Elles voudraient aller où les oiseaux s’envolent.

    Mais le vent les reprend et barre leur chemin ;

    Elles iront mourir sur les étangs demain.

     

    Comtesse de NOAILLES — Le Cœur innombrable (Paris, Calmann-Lévy éditeur, 1901)

    annadenouailles.jpg

    Suivez ce lien pour lier connaissance avec cette poétesse — http://www.annadenoailles.org

     

    Vous recherchez des récitations évoquant l’enfance ou le rythme des saisons ? Procurez-vous vite mon Petit Cahier de Récitations, en vente dans les bonnes librairies.

    Cahier-Recitations-.jpg

    Jacques GIMARD — Petit Cahier de Récitations – Jouez à réviser vos classiques !

    Paris, Hors collection, juin 2015, 18 x 23 cm, 5 €)

    Découvrez ce cahier d’antan sur le site de mon éditeur

    http://www.horscollection.com/site/petit_cahier_de_recitations_&100&9782258118607.html

    Automne-.jpg

     

     

     

  • ACTU & NOSTALGIE N°58

    01-août.jpgLa nostalgie prendrait-elle ses quartiers d’été ? Libre à chacun de le penser.

    En guise de pause estivale, n’oublions pas de célébrer ce mois d’août, à la façon de mon Petit Cahier de Récitations, en vente dans les bonnes librairies, selon l’expression consacrée.

     

    02-Cahier.jpg

     Jacques GIMARD — Petit Cahier de Récitations – Jouez à réviser vos classiques !

    (Paris, Hors collection, juin 2015, 18 x 23 cm, 5 €)

    Découvrez ce cahier d’antan sur le site de mon éditeur :

    http://www.horscollection.com/site/petit_cahier_de_recitations_&100&9782258118607.html

     04-Ete-.jpeg

    Chanson d’août

     

    Les gerbes blondes

    Jonchent le sol,

    Pends à ton col

    La gourde ronde,

    Il fera chaud

    Tantôt.

     

    À travers plaine

    Vois les dizeaux,

    Pas un oiseau,

    Pas une haleine,

    Prend le vieux grès

    Bien frais.

     

    Midi ruisselle,

    Pour oreiller

    Sous le pommier

    Mets la javelle,

    Nous dormirons

    En rond…

    Philéas LEBESGUE —

    Les Chansons de Margot (Paris, Mercure de France éditeur, 1926)

    03-Moisson.jpg

     

  • ACTU & NOSTALGIE N°57

    Cahier-Recitations-.jpgLa nostalgie a pour amie la poésie : une évidence que met en action mon dernier opus, le « Petit cahier de Récitations », dans cette ambiance de vacances si propice à la légèreté.

    Redécouvrir des récitations au rythme des saisons, comprendre le fondement pédagogique de ces exercices de mémoire, maîtriser les règles élémentaires d’élocution : ce cahier ne flatte pas seulement des souvenirs d’enfance, il explore les ressources insoupçonnées d’un enseignement qui, tout  en apprenant à parler, éveille la sensibilité esthétique et nous invite à prendre le temps de rêver.

    Mieux qu’un cahier de vacances, un trésor d’émotions !

    Cahier-R.jpeg

    Jacques GIMARD — Petit Cahier de Récitations – Jouez à réviser vos classiques !

    Paris, Hors collection, juin 2015, 18 x 23 cm, 5 €)

    Découvrez ce cahier d’antan sur le site de mon éditeur —

    http://www.horscollection.com/site/petit_cahier_de_recitations_&100&9782258118607.html

     

    Matin d'été

    Le jour à l’horizon

    S’élève : tout respire,

    Et la plaine s’étire

    Sous sa fauve toison.

     

    Tous les coqs ont chanté.

    Le soleil monte, immense ;

    C’est le jour qui commence,

    Le royaljour d’été.

     

    Toute cime rayonne,

    Blonde, au matin vermeil,

    Et sous le grand soleil

    L’air brasille et bouillonne.

     

    Francis YARD — À l’image de l’homme (Paris, Grasset, 1910)

    Moisson.jpg