Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saison - Page 2

  • BELLE RÉCITATION N°10

    Au Pauvre Jacques 01.jpgQue gagne la nostalgie à se compromettre dans le narcissisme ? La question est trop incongrue pour que l'on s'y attarde. Qu'importe. Je ne résiste pas au plaisir d'associer mon prénom au retour des beaux jours, sous la plume d'un de mes poètes préférés. Ceux qui nous firent tant souffrir au moment d'ânonner notre récitation sur l'estrade.

     

    Frères Jacques, réveille-toi...

     

    Frère Jacques, frère Jacques,

    Réveille-toi, de ton sommeil d'hiver ;

    Les fins taillis sont déjà verts,

    Et nous voici au temps de Pâques ;

    Frère Jacques.

     

    Frère Jacques, frère Jacques,

    Hier au matin, malgré le froid,

    Deux jonquilles, trois anémones,

    Ont soulevé leurs pétales roses et jaunes

    Vers toi...

     

    Et tu dors, et tu dors toujours

    Au coin du bois profond et sourd...

     

    Émile VERHAEREN.- Les blés mouvants (Paris, Mercure de France éditeur)

     

     

    Frères Jacques-.jpg