Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NOSTAL-ZIK N°13

Quand les gestes et les voix conspirent à imiter les caprices du ciel, pour peu que créativité et talent jouent de concert, notre humble humanité se met soudain au diapason de la nature. Et quand une chorale se libère des postures engoncées dictées par les règles de l'art, cela donne un spectacle haut en sons et émotions.

Telle est la prouesse de la formation Angel City Chorale qui reprend à son compte le tube planétaire du groupe Toto.

À l’ombre bienveillante de la Croix, l’interprétation dégage une délicate odeur de sainteté, tel un concert donné par les anges… Céleste allégresse d’un délicieux moment de grâce.

Cf. Lien ad hoc — Angel City Chorale


Commentaires

  • Pratiquant le chant choral depuis plusieurs décennies je tiens à rappeler que pour chanter il est préférable d'être détendu. Pour y parvenir les exercices d'échauffement vocal précédant les séances de culture vocale, ou d'échauffement précédant les répétitions ou les concerts, sont des moments de pitreries variées indispensables à l'exigence de concentration qui va suivre car chanter en chœur c'est être à l'écoute de soi, des autres, des musiciens tout en observant le chef. Ces efforts surmontés permettent de partager un instant de jubilation comme ici.
    https://youtu.be/a2WNkEaHBo8

  • Si le lien ne fonctionne pas je vous renvoie à la fugue Cum sancto spiritu de" La petite messe solennelle" de Rossini dirigée par Michel Piquemal que l'on trouve sur You Tube.
    Ne nous fions pas aux apparences des postures engoncées nécessaires à la concentration pour obtenir l'équilibre des voix . Il s'agit de se mettre au diapason avec les autres comme dans la vie en société.
    Nous travaillons actuellement "La messe de l'homme armé " de Jenkins une œuvre contemporaine où se succèdent des moments de recueillement et des moments de jubilation où l'on fait les petits fous. Ne nous y trompons pas : ces moments là exigent une précision extrême.

Écrire un commentaire

Optionnel